Lancement Officiel du Programme VIA Don bosco 2017-2021

Lancement Officielle du Programme VIA Don bosco 2017-2021

Le lundi 29 Mai 2017, au Centre Père Michel de Bamako, a eu lieu le lancement officiel du programme quinquennale 2017-2021. Le nouveau programme a pour thème : « Des filles et garçons vulnérables (15 à 25 ans) du Mali (Bamako, Sikasso et Touba) s’intègrent professionnellement et socialement dans la société grâce aux services qualitatifs de développement des compétences livrés par nos organisations partenaires (Centres de Formation Professionnels, Bureaux d’Emploi, Bureau de Planification et Développement).

Ce programme a pour objectif l’atteinte de quatre (04) résultats qui sont les suivants :

  • Résultat 1 : La qualité de l’éducation est améliorée.
  • Résultat 2 : La qualité de la gestion des organisations partenaires est améliorée.
  • Résultat 3 : Les CFP et BDE améliorent l’accompagnement vers le monde d’emploi.
  • Résultat 4 : Les CFP/BDE préparent mieux les jeunes à la citoyenneté mondiale (genre, milieu et paix).

Ce programme a été financé par l’ONG belge « Via Don Bosco » avec l’appui du gouvernement belge à travers sa Direction Générale de Développement. Via Don Bosco aide les jeunes des milieux défavorisés, à travers les Centres de formations professionnelles partenaires, à avoir des formations qualifiantes et un accompagnement vers le monde professionnel. Elle accompagne les Centres et Ecoles de Formation Professionnelle dirigés par les Salésiens de Don Bosco. Au Mali, les Centres inscrits dans ce programme sont : le Centre Père Michel de Bamako, le Centre Saint Jean Bosco de Sikasso et le Complexe scolaire Saint Jean Bosco de Touba.

Les bénéficiaires finaux les plus vulnérables sont les filles originaires de zones rurales, les jeunes qui souffrent d’un handicap mental ou physique, les jeunes contaminés par le virus du SIDA, les orphelins, les enfants accusés de sorcellerie, les victimes de la traite des enfants, les parents adolescents et les enfants de la rue. Tous ces facteurs compliquent leur processus d’apprentissage, raison pour laquelle bon nombre de ces jeunes quittent le système d’enseignement formel au fil des années et finissent par afficher un retard scolaire considérable.

Les Bénéficiaires directs sont estimés à 700 jeunes par an soit 3.500 jeunes pour les cinq (05) ans. Indirectement, par extension : 17.500 jeunes, cumulés pour la durée totale du programme.

Le représentant du Ministère de l’Emploi et de la Formation a salué vivement cette initiative de la coopération belge qui vient à point nommé pour renforcer l’absence de l’Etat à certain niveau de dans la formation professionnelle.

La Coordinatrice coopération internationale à Via Don Bosco, Mme Kaat TORFS a salué l’effort qui a été fait au cours du programme précédent et souhaité que les fonds mises à disposition des organisations partenaires puissent être utilisés à bon escient pour l’atteinte des objectifs.

Après la cérémonie du lancement, les différentes personnalités présentes ont effectué une visite des ateliers du Centre Père Michel. Cette visite a été guidée par le Directeur des Etudes du centre et a pris fin vers 11h45mn.

Leave a Comment